Soigner les acouphènes : quelles consignes suivre ?

Avec plus de 8 millions de personnes qui disent en souffrir rien qu'en France, les acouphènes font partie des sensations désagréables les plus fréquentes allant parfois jusqu'à provoquer des complications. 

On vous indique ici, par quoi ils sont causées, ce qu'ils peuvent provoquer et comment il est possible de les soigner, que ce soit avec des méthodes basiques ou des solutions moins courantes.

Les acouphènes, qu'est-ce qu'il faut en savoir ?

Un acouphène se présente sous la forme d'un ressenti perturbant au niveau de l'oreille et peut se déclencher d'un seul coup ou augmenter en intensité progressivement. Il peut par ailleurs être continu sur une plus ou moins longue période ou irrégulier dans ses apparitions. L'acouphène peut se présenter sous le forme de plusieurs types de bruits, à l'image de :

  • Bourdonnements ;
  • grincements ;
  • vrombissements ;
  • cliquetis.

Ce dernier peut aussi bien apparaître dans une oreille comme dans les deux, voire même parfois dans le sommet du crâne. De manière générale, percevoir un acouphène de temps en temps n'est pas problématique. soigner les acouphenes

Cela devient cependant bien plus compliqué à supporter lorsque son occurrence devient quasi journalière désignant souvent un problème plus grave. On notera plus deux types distincts d'acouphènes qui sont les subjectifs, qui représentent la grande majorité des cas, et les objectifs qui touchent une petite portion de la population.

Symptômes récurrents

Ce que provoque un acouphène va souvent dépendre de la cause qui l'a fait apparaître allant d'une légère perte d'audition à des vertiges en passant par des nausées ou des problèmes de sommeil. Certaines personnes vont également avoir une tolérance amoindrie aux sons en général avec des acouphènes ou même après qu'ils soient partis. 

On aura, de même, plus tendance à ressentir les acouphènes durant la nuit étant donné que ces derniers sont en quelque sorte masqués par les différents bruits qu'il peut y avoir au cours de la journée.

Autres conséquences possibles

Outre les symptômes des acouphènes, il est possible que ceux-ci soient à l'origine d'autres soucis. Les plus connus d'entre eux sont bien évidemment les insomnies qui vont parfois se prolonger même plusieurs mois après la dissipation des bruits. 

On pourra aussi noter des problèmes de concentration ainsi qu'un stress bien plus présent qu'à l’accoutumée. Tout cela peut parfois conduire les personnes atteintes à de sévères épisodes d'angoisse, voire dans certains cas à une dépression.

Raisons qui peuvent le plus souvent mener à des acouphènes

En ce qui concerne les cas les plus courants, on sera face à des acouphènes subjectifs qui sont provoqués la plupart du temps par des perturbations auditives répétées comme écouter de la musique à très fort volume de manière prolongée. Il peut dans un autre registre s'agir de pathologies liées à l'audition comme des otites, des bouchons de cérumen ou un problème avec le nerf auditif.

Certains cas vont, quant à eux, en souffrir à cause de la maladie de Ménière qui se caractérise par des crises de plusieurs dizaines de minutes qui provoquent notamment des vertiges et des nausées relativement intenses. 

Pour ce qui est des acouphènes objectifs qui vont impacter environ 5% des personnes touchées, ils seront quant à eux plutôt induits par des problèmes vasculaires, tels que l'hypertension artérielle ou des tumeurs.

Individus prédisposés

Ceux qui ont le plus de chance de subir des acouphènes sont les personnes âgées étant donné que le vieillissement des cellules va causer une dégénérescence des mécanismes du corps et ce notamment au niveau de l'oreille. 

On peut aussi remarquer que les hommes sont statistiquement plus souvent touchés que les femmes. Certains métiers vont également participer à l'augmentation du risque d'avoir des acouphènes à l'image des ouvriers des domaines industriels, les musiciens, les travailleurs de chantier ou les camionneurs.

Moyens de prévention

Afin de ne pas avoir à guérir des acouphènes, le plus simple est de s'en préserver en suivant certaines consignes. La première d'entre elles et la plus simple est de ne pas s'exposer plus que de raison à un volume sonore trop haut ou pendant trop longtemps. soigner les acouphenes

Utilisez des réducteurs de bruit comme des boules Quies si jamais vous vivez dans un environnement trop bruyant. Un autre aspect à ne pas négliger est celui des effets secondaires des médicaments qui peuvent parfois faire apparaître des acouphènes comme c'est le cas pour les anti-inflammatoires.

Les traitements de base pour soigner les acouphènes

Dans le cas où des acouphènes sont les symptômes d'une maladie précise comme une otite, alors un traitement pourra être suivi par le patient après consultation de son médecin traitant. Si toutefois, la cause de ces perturbations n'a pas été établie, alors la solution va souvent être de se diriger vers une thérapie. 

Parmi les plus utilisées, on retrouvera la thérapie sonore qui se base sur une distraction qui fait en quelque sorte oublier au patient le bourdonnement. On passera dans ce cadre par un bruit blanc connu pour détendre et apaiser. 

Une autre solution serait de demander l'aide d'un psychologue qui vous fera suivre une thérapie cognitivo-comportementale qui aura aussi pour but principal de vous relaxer et vous habituer au bruit des acouphènes. Dans un autre registre où vos capacités auditives ont été touchées, des prothèses peuvent s’avérer utiles.

Solutions alternatives pour soigner vos acouphènes

S'il s'agit d'acouphènes passagers, il est possible des les soulager en écoutant par exemple une musique d'ambiance peu forte ou du moins se concentrer sur un autre bruit. Le fait d'arrêter la prise de certains médicaments comme l'aspirine peut également permettre de venir à bout de ces bruits, étant donné que ces derniers ont parfois ce type d'effets indésirables. 

Si la sensation est vraiment désagréable et vous empêche de vous focaliser sur autre chose, alors l'option de la séance d'hypnose peut être intéressante. Il s'agit en effet d'un traitement reconnu et potentiellement efficace dans la mesure où il est administré par un professionnel dans un cadre prévu à cet effet et dans une optique où les acouphènes ne sont pas dus à une pathologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *