Le recours aux implants dentaires, un réel succès

Le recours aux implants dentaires, un réel succès

Avoir un beau sourire, c’est le vœu de tout un chacun. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’afficher un grand sourire sur son visage, faute d’une dentition impeccable. Par le fait d’une mauvaise hygiène buccale ou autre, inévitablement, nous perdons nos dents. Une solution existe cependant, lorsqu’il s’agit de remplacer la dent manquante. Le temps du bridge étant relativement révolu, aujourd’hui, il est possible de se faire poser un implant dentaire chez un médecin dentiste.

Sourire de nouveau

Grace à la chirurgie dentaire et à l’implant ou prothèse qui consiste à fixer solidement sur l’os de la mâchoire une dent de rechange ou plusieurs même, vous pourrez de nouveau sourire. Cette méthode moderne repousse encore plus loin les limites de la science. Aujourd’hui, ancrer solidement des dents de rechange est une opération toute banale. La maîtrise technique pour ce faire existe, et la réussite est bien là.

Le seul bémol

implants dentaires

L’implant dentaire est une opération fiable, elle a fait ses preuves depuis longtemps déjà et est de loin la meilleure en termes de solidité, de durabilité et d’esthétique, mais certaines personnes ne peuvent pas recourir à l’implant dentaire, telles que les personnes qui souffrent de fragilité osseuse et surtout des malades, comme :

  • Les personnes atteintes de leucémie
  • Les diabétiques

Ce sont là les seules maladies pour lesquelles un implant dentaire est contre indiqué. Il faut savoir que la leucémie est un cancer de la moelle osseuse qui touche autant les enfants que les personnes âgées, et que cela tombe sous le sens qu’elle ne soit pas concernée par une telle intervention.

C’est la même chose pour le diabète (dégâts du sucre), une maladie qui se passe de commentaires tellement elle est connue. Ce n’est pas pour rien qu’elle figure presque dans le top des causes de décès dans le monde.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.