Fertilité femme : tout savoir sur la fertilité de la femme

Aujourd'hui, un peu plus du 1/4 des couples ne réussissent pas à avoir un enfant après un 1 an de tentatives sans contraception et un peu plus de 15 % n'y parviennent pas après 2 ans  !

La fertilité de la femme est étroitement liée à l'âge de la femme et la moyenne des rapports sexuels, mais elle peut également être liée à d'autres facteurs, comme la psychologie de la femme, de l'homme ou des deux. C'est pourquoi, il est toujours important de faire des bilans de fertilité lorsqu'il y a un problème. 

Qu'est-ce que la fertilité ?

La fertilité de la femme, désigne l'aptitude de son appareil génital à se reproduire. Elle implique donc, la présence des différents organes sexuels sains (ne présentant aucune anomalie). Les organes sexuels de la femme sont :

  • L'utérus, 
  • les deux trompes de Fallope, 
  • des ovaires sains et fonctionnels.

Le cycle menstruel de la femme, doit également être régulé et normal, sans aucun problème hormonal. 

Maintenant chez l'homme, la fertilité désigne sa capacité à produire des spermatozoïdes sains, de bonne qualité et en bonne quantité, accompagné d'une capacité d'éjaculation dans les normes. On peut donc dire que la fertilité, que ce soit chez la femme, ou chez l'homme, est multifactorielle.
En plus de tous ces facteurs physiques, la fertilité est aussi liée à certains facteurs psychologiques, au mode de vie, à l'alimentation et à la prise de certains médicaments. 

Aujourd'hui, beaucoup de médecins affirment même qu'on ne parle pas de fertilité d'un individu, mais de la fertilité de couple. 

Quand doit-on tester sa fertilité ?

En général, il est conseillé de tester sa fertilité après un an de tentatives sans contraceptif. Durant cette année, les rapports sexuels doivent être réguliers et dans de bonnes conditions. 

Chez les femmes, le taux de l'anti mullërienne est un bon indicateur de sa réserve folliculaire. Bien évidemment, la fertilité de la femme diminue avec l'âge. Après 30 ans, elle commence à baisser. La probabilité de grossesse entre 19 ans et 26 ans est de 50 % par cycle. Entre 27 ans et 34 ans, la probabilité diminue à 40 % puis à 30 % entre 35 ans et 39 ans. 

Les risques de fausses couches augmentent également avec l'âge, notamment après les 40 ans. 

Le bilan de fertilité

C'est un bilan qui comprend en général : 

  • Un examen gynécologique pour détecter les infections et les anomalies anatomiques. Il permet également de déterminer les courbes de température afin de déceler l'ovulation et la période d'ovulation,
  • une prise de sang qui permet de détecter le taux des hormones intervenant dans la reproduction,
  • une échographie est aussi prescrite pour déterminer les anomalies des ovaires, de l'utérus et des trompes. 

Ces examens sont associés à un spermogramme qui va déterminer la qualité et la quantité des spermes du conjoint. 

L'utérus bicorne

L'utérus bicorne est une anomalie congénitale plutôt fréquente, qui se caractérise par la malformation de cet organe. Cette anomalie peut aussi compliquer la grossesse chez la femme. 

Les courbes de température

La courbe de température est un examen très simple à effectuer. Il permet de connaître la durée ainsi que la régularité du cycle menstruel chez la femme. Cet examen permet aussi de connaître la date exacte de l'ovulation. 

C'est un examen très simple à réaliser. Il consiste à prendre la température au réveil, avant de se lever de son lit (en utilisant toujours le même thermomètre), et ce, à partir du premier jour du cycle, jusqu'au 1 er jour du cycle suivant. En général, on recommande de le faire pendant 3 cycles consécutifs. 

Le changement de température est lié au changement du taux de progestérone. Lors de son premier cycle, la progestérone ainsi que la température sont basses, ensuite, après l'ovulation, la température et le taux de progestérones augmentent progressivement, vers la fin du cycle. La température doit osciller entre 36.1 °C et 36.7 °C. La température atteint 37 °C après l'ovulation. 

Si la courbe de température présente une anomalie, le médecin va recommander un bilan hormonal. 

PS : si la courbe de température est importante, il ne faut pas s'en servir pour déterminer le moment idéal pour concevoir un bébé, car ses données ne sont pas exactes. Effectivement, la fécondité commence 4 jours avant l'ovulation et se termine une journée après (après 24 h).

Donc si, selon la courbe de température, il y a eu une augmentation de température, cela signifie que l'ovulation a eu lieu, la veille. Toutefois, un ovule ne vit que 12 à 15 heures. Donc, s'il y a un rapport sexuel après une hausse de température, ce dernier ne sera pas fécondant, puisque l'ovule sera déjà détruit. 

Examen gynécologique 

En général, l'examen gynécologique consiste en un toucher vaginal associé à un examen au spéculum et un frottis vaginal. Cet examen permet de détecter les différentes anomalies et infection du vagin.

Bilan hormonal

Le bilan hormonal est un bilan sanguin qui permet de connaître l'état des hormones responsables de la reproduction. En effet, les taux hormonaux sont très importants pour suivre l'ovulation étape par étape. 

Ce bilan est indiqué en cas d'une reproduction naturelle, par insémination artificielle ou par reproduction in vitro. 

Test de Hühner

Le test de Hühner lui, permet d'étudier la qualité des glaires qui se trouvent au niveau du col de l'utérus suite à un rapport sexuel pour déterminer la qualité de ces derniers. Ce test a lieu après une période pré ovulatoire (2 jours avant l'ovulation) et peu de temps après un rapport (2 h maximum).

Le glaire du col de l'utérus qui comprend les spermatozoïdes est prélevé puis examiné au microscope . 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *