Différents maux de tête : quels sont les types de maux de tête ?

Les maux de tête ou céphalées sont l’un des symptômes les plus communs à travers les différentes classes de la population. En effet, plus des trois quarts des adultes âgés entre 18 et 65 ans souffrent régulièrement de maux de tête symptomatiques. Dans cet article, notre rédaction vous présente tout ce qu’il faut savoir sur les maux de tête pour une meilleure gestion au quotidien !

Qu’est-ce qu’un mal de tête ?

Céphalées, migraines ou algies sont les différentes dénominations d’un même symptôme : les maux de tête ! Toutefois, ces dénominations différent bel et bien l’une de l’autre en fonction des maux de tête décrits.

Un mal de tête ou une céphalée est le terme médical désignant une douleur localisée au niveau de la boite crânienne. Cette dernière se distingue en deux principales catégories : les céphalées ou maux de tête primaires et secondaires.

Plus répandus et moins douloureux, les maux de tête primaires désignent les céphalées de tension et les différentes algies de la face. Bien que ce type de mal soit circonstanciel, principalement déclenché par un événement tel que l’effort physique. Toutefois, ce dernier atteint considérablement la qualité de la vie de la personne. Cette première catégorie de mal de tête est engendrée par un effort physique, un stress, une fatigue ou autre.

differents maux tete

En plus de cette première catégorie, on retrouve également les maux de tête secondaires résultants de certains dysfonctionnements bénins dont la sinusite ou d’autres dysfonctionnement plus grave tels que l’hypertension artérielle ou encore les tumeurs cérébrales.

Enfin, les deux types de migraines s’accompagnent d’une aura. Cette dernière désigne l’ensemble des symptômes visuels et neurologiques ressentis au moment de la crise.

Quels sont les symptômes d’un mal de tête ?

En fonction de la nature du mal de tête, on distingue une différence de localisation de la douleur, de la durée ou d’autres symptômes accompagnateurs. Afin de distinguer ces différents maux, voici les principaux symptômes ressentis :

  • Les céphalées de tension : plus fréquentes que les autres, ce type de céphalée est une douleur autours de la tête irradiant vers le cou,
  • les migraines : ces dernières se manifestent par des crises récurrentes pulsatiles et unilatérales. Souvent localisées dans une même zone, une migraine s’intensifie avec certaines activités comme l’effort physique ou intellectuel,
  • les auras : ces dernières peuvent être de nature visuelle, sensitive ou aphasique. Toutefois, les auras ont tendance à disparaître spontanément une fois que le mal de tête s’installe,
  • une algie vasculaire de la face : plus rare que les symptômes cités précédemment, cette dernière se manifeste par des douleurs localisées sur un seul côté du visage s’accompagnant généralement d’un larmoiement ou d’un nez bouché.

Quelles sont les causes du mal de tête ?

Bien que les maux de tête soient généralement secondaires à certains troubles tels qu’un problème dentaire ou encore une mauvaise hygiène de vie telle que le manque de sommeil, toutefois, certaines causes peuvent être à l’origine de l’installation de ces symptômes.

En effet, suite à une consommation médicamenteuse contre les céphalées d’une façon chronique, il est possible de se retrouver face à un épisode de migraine et obtenir de ce fait un effet inverse à l’effet souhaité.

Les migraines peuvent également survenir suite à une prédisposition génétique du sujet. En effet, certaines personnes sont plus sujettes aux maux de tête suite à un simple élément déclencheur de ces dernières.

differents maux tete

Si les maux de tête sont associés à une douleur brutale, ces dernières peuvent être symptomatiques d’une hémorragie méningée ou encore d’une rupture vasculaire nécessitant une intervention médicale immédiate.

Comment diagnostiquer un mal de tête ?

Le diagnostic des maux de tête équivaut à la recherche des causes de ces derniers. Cette recherche en question est effectuée suite à une anamnèse approfondie ainsi qu’une exploration radiologique de la tête. Lors de l’interrogatoire médical, le médecin traitant recherche tout facteur aggravant ou améliorant des symptômes ainsi que l’aspect continu ou intermittent des crises. L’examen clinique quant à lui complétera le diagnostic par des examens sanguins, dentaires, ophtalmologiques, une imagerie cérébrale ou encore une ponction du sinus.

Quel traitement pour les maux de tête ?

Les maux de tête sont traités principalement par un traitement symptomatique reposant sur une prise d’antis inflammatoires non stéroïdiens. En effet, ces agents médicamenteux visent à diminuer l’inflammation des vaisseaux méningés.

 L’effet vasoconstricteur quant à lui réduit le calibre des vaisseaux sanguins cérébraux pour diminuer le flux sanguins. Enfin, si le patient souffre de crises fréquentes, il est possible d’envisager un traitement de fond. En parallèle, il est important de souligner le risque de toute automédication telle que la prise fréquente de doliprane pouvant engendré des troubles hépatiques importants.

Quand faut-il consulter son médecin ?

Bien que les maux de tête soient fréquents, ces derniers sont souvent un signe d’alerte de certaines maladies sous-jacentes. En effet, en cas de céphalées violentes ou différentes des douleurs habituelles, il est nécessaire de consulter immédiatement son médecin. De plus, si le mal de tête se présente avec une fièvre, rigidité de la nuque ou tout autre symptôme alarmant, ce dernier devient un cas d’urgence nécessitant une évacuation instantanée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *